Rechercher

Les 5 clés pour s'épanouir dans son art

Dernière mise à jour : janv. 8

Ce n'est pas parce qu'on fait ce qu'on a choisi de faire que l'on est forcément heureux et épanoui. Nombre d'artistes vivent parfois des moments extrêmement angoissants et anxiogènes. Il y a des petites clés qui peuvent nous permettre de mieux vivre les choses. En voici quelques-unes.

" Etre riche n'est rien, le tout est d'être heureux"

Le dictionnaire des proverbes français (1749)



1/ Ne jamais oublier pourquoi vous faites ce que vous faites.

Demandez-vous toujours pourquoi vous faites ce que vous faites, pourquoi vous acceptez tel projet ou refusez tel autre. Si vous savez pourquoi vous faites ce que vous faites, il y a de bonnes chances que vous viviez bien les choix que vous faites. Bien sûr, il s'agit de faire en sorte que ce pourquoi réponde à des valeurs qui vous sont importantes et en corrélation avec vos principes personnelles. Cette question est primordiale et doit faire l'objet d'un examen approfondi. Hors de question de négliger cela.


2/ Donnez-vous le choix !

Une des règles d'or est d'arrêter de vous rendre dépendant du désir des autres. Soyez vous-même votre propre moteur. Si vous dépendez des autres en permanence, vous serez contraint à un moment donné ou à un autre de faire des choix qui vous rendront tristes et malheureu(se)x. Il faudra peut-être parfois en passer par des moments compliqués mais c'est le prix à payer pour rester fidèle à vous-même. Le jeu en vaut la chandelle.


3/ L'intermittence n'est pas une fin en soi

J'ai moi-même longtemps vécu sans intermittence. Au début, ça pique un peu parce qu'on y est habitué et puis finalement on s'en sort très bien quand même. Cela nous oblige surtout à ne rien attendre de l'extérieur, à créer soi-même sa propre dynamique. À terme, on y gagne surtout beaucoup de liberté. Je ne dis pas qu'il faut se passer de l'intermittence. Si vous l'avez c'est très bien. Je dis surtout qu'il ne faut pas en faire un but en soi. Et ne surtout jamais confondre l'intermittence avec le professionnalisme !Le professionnalisme est une attitude, pas un statut. Combien d'intermittents n'ont de professionnels!


4/ Pensez à aller voir ailleurs

Les acteurs aiment bien faire des trucs d'acteurs. Moi je dis aller voir ailleurs ! Faites des choses qui n'ont rien à voir avec votre métier, ce sera peut-être le meilleur moyen de le nourrir et de l'enrichir. Faites du bénévolat pour les restos du coeur, du triathlon, de la cuisine, du saut en parachute, etc... Plus vous serez riche d'expériences, plus votre art sera profond.


5/ Cultivez-vous

Là encore, nourrissez-vous, nourrissez votre esprit, donnez lui à manger en grande quantité. Lisez, écrivez, renseignez-vous, cherchez, trouvez. Ce sont les clés de la liberté et de l'indépendance. Plus vous en saurez, plus vous serez libre. Seule l'ignorance est manipulable. La connaissance, elle, vous permet de laisser l'ignorant vous parler sans vous affecter, elle vous permet de guider vos choix, et elle vous éclaire sur le monde qui vous entoure. Ce monde que vous serez amenés à mettre sur scène.


Appliquez ces quelques règles. Elles ne garantissent pas le bonheur éternel mais elles y contribuent.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout