Rechercher

Les 5 erreurs à ne pas commettre quand on débute au théâtre

Mis à jour : janv. 8

Le théâtre n'est pas un fourre-tout utopique, il demande de la réflexion, du travail, de la curiosité et de la persévérance.



Se jeter dans l'aventure artistique théâtre, c'est souvent avoir des envies à n'en plus finir, des rêves gros comme ça et des énergies folles. C'est très bien. Mais il ne faudrait pas pour autant en oublier la réalité du terrain. Le théâtre ne sera jamais un long fleuve tranquille si l'on oublie cette règle de base.

"L'artiste, c'est celui qui place son âme au coeur de tout ce qu'il fait parce qu'il voit l'essence des gens, des choses et du monde qui l'entoure."

Malou Moulis, Artistologue


Parcourons ensemble les 5 points essentiels à ne pas oublier quand on débute au théâtre.

1/ Ne croyez pas que la grande famille du théâtre existe !

Ce mythe est ancien et il sans doute existé naguère, mais cette époque est aujourd'hui révolue. La grande famille du théâtre n'existe pas! Dans l'univers du monde théâtral il existe une multitude d'entités (compagnies, théâtres, artistes indépendants, etc...) et chacune a sa réalité propre. Force est de constater que pour la plupart l'essentiel se concentre sur "trouver du travail". Cela est tout-à-fait compréhensible d'ailleurs dans un monde qui va trop vite, dans une société ou l'art n'est pas la priorité, chacun cherche sa place. Donc le mythe qui voudrait que la grande famille du théâtre accueille la veuve et l'orphelin en son sein quoiqu'il en soit est on-ne-peut-plus faux. De plus, pour croire à la grande famille du théâtre (GFT) il faudrait croire que l'individualisme au théâtre n'a pas sa place. Ce qui, là aussi, est faux. Si j'exagère un peu (mais à peine) le monde du spectacle est celui de l'individualisme où chacun essaie de tirer son épingle du jeu. Il existe cependant quelques compagnies qui essaient de lutter contre cette tendance. Nos sociétés modernes sont celles de l'individualisme forcené et le théâtre suit la courbe du monde dans lequel il vit.


2/ Se ruer sur les castings

Le monde des castings est un monde cruel et il n'est en aucun cas significatif de l'art de l'acteur. Bien souvent les jeunes acteurs se précipitent sur les castings croyant que ces derniers leur ouvriront les portes de la gloire et du succès. Un casting raté peut vous faire perdre confiance, même s'il n'y a aucune raison valable pour cela. Il n'y a rien de plus arbitraire et aléatoire qu'un casting, alors pourquoi se damner pour cela? Et surtout, rien ne prouve qu'ils vous enverront au paradis du jour au lendemain. Mieux vos croire en vous et en votre travail personnel plutôt qu'en ces entités incertaines.


3/ Négliger votre travail hors périodes de travail

Une grossière erreur à commettre serait d'arrêter de s'entretenir quand nous ne travaillons plus, ou pas. Il est évidemment important de dépenser son énergie à chercher du travail mais il est vital de ne pas dépenser toute son énergie à cela, il faut aussi en dépenser à entretenir sa machine. Trouvez votre manière de cultiver votre art, par la lecture, le travail physique, les stages, la curiosité. Une voiture se vendra bien mieux si elle entretenue que si elle est laissée à l'abandon dans un garage. C'est pareil ici. Vous êtes cette voiture. L'art de l'acteur est un art qui se peaufine chaque jour, même quand nous ne travaillons pas et je serais tenté de dire SURTOUT quand nous ne travaillons pas. Cela demande beaucoup de rigueur. Mais c'est cette rigueur qui fait la différence à long terme.


4/ Ne pas croire en vous

Ne pas croire en vous est peut-être la plus grosse erreur à ne pas commettre. Ne pas croire en vous vous rend totalement dépendant des autres et de l'élan des autres. En inversant la tendance vous devenez moteur de votre propre carrière, vous n'attendez pas qu'on vous appelle pour que votre destin s'anime enfin. Et, nous le savons, ce métier est fait de beaucoup d'attentes et d'incertitudes. En vous prenant en main, en croyant en vos possibilités et en votre feu intérieur, vous devenez celui ou celle qui décide pour vous-mêmes. Cela n'a pas de prix.


5/ Méconnaître les autres cultures

En vous lançant dans la grande aventure théâtrale, il est important de vous ouvrir d'emblée à tout ce qui peut se faire, non seulement autour de vous mais également au-delà des frontières occidentales. En vous ouvrant aux différentes cultures et traditions théâtrales, vous multiplierez le champ des possibles et vous verrez qu'il est possible de faire du théâtre de plein de manières différentes, à l'instar d'un cuisinier qui connaîtrait de multiples techniques culinaires. Le monde est vaste et riche et ne se concentre pas sur un seul point d'ancrage. La curiosité est grande vertu quand on débute. Elle le demeure même après. Le tout est de ne pas perdre le lien avec cette curiosité...


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout